Circulation – courrier de F.Robert et J.L. David

Circulation rues de Pessac et Saint-Genès

Copie du mail de Benoît Deffieux reçu ce lundi 26 mars 2018

Courrier de Fabien ROBERT et Jean-Louis DAVID  

TR: DE LA PART DE FABIEN ROBERT ET JEAN-LOUIS DAVID

De la part de Fabien Robert et Jean-Louis David

De : ARY Ariane [mailto:a.ary@mairie-bordeaux.fr]
Envoyé : vendredi 9 mars 2018 17:49
À : benoit.deffieux@gmail.comassos.rue.de.pessac@gmail.com
Cc : MARTIN-PREVEL Catherine
Objet : DE LA PART DE FABIEN ROBERT ET JEAN-LOUIS DAVID

Bonjour,

Suite à notre réunion à l’Hôtel de Ville le 6 mars dernier, vous trouverez ci-dessous le compte-rendu de nos échanges pour diffusion auprès de vos associations respectives.

//Compte-rendu//

Suite à l’exposition des 12 et 13 janvier sur l’apaisement de la circulation, les deux maires adjoints de quartier ont demandé aux services de tester une hypothèse de sens unique sortant sur la rue de Pessac avec inversion du sens de circulation de la rue Saint Genès.

Dans cette hypothèse, les modèles de circulation démontrent que :

–        Les flux de circulation VL entrants dans la rue Saint Genès restent à un niveau équivalent à ceux constatés avec le sens actuel, en revanche, la rue des treuils voit son trafic sur augmenter de manière significative.

–        Des itinéraires malins vont sans doute se créer entre la rue Saint Genès et la rue de Pessac pour rejoindre les boulevards (impacts rue Theodore Gardère, rue Duhem…).

–        La Liane 11 passerait en sens entrant par la rue du Tondu, étroite dans sa première section. La déconnection des deux sens de circulation de la Liane rend moins efficace le réseau de transport en commun (perte de recette facturée par Kéolis à la Métropole de 65 000 euros par an).

–        La difficulté majeure réside dans l’absence de tout sens sortant entre la rue de Pessac et le cours de la Somme.

–        Cette hypothèse impose de reprendre toutes les études de circulation sur les rues Costedoat, Jean Burguet, Tanesse.

 Sur l’expérimentation en réel de cette hypothèse : les services estiment que les impacts financiers et sur l’ensemble des usagers de la ville (notamment ceux utilisant les TC) sont très conséquents en regard du résultat à démontrer. Les modèles virtuels sont suffisants pour démontrer les impacts.

 L’association de la rue de Pessac demande une poursuite des études et des impacts de cette hypothèse.

L’association de la rue Saint Genès est opposée au changement de sens de la rue Saint Genès compte tenu de la desserte des établissements scolaires.

 Dans ce contexte et vu l’absence d’accord des riverains, les élus proposent d’engager les travaux qui ne compromettent pas l’avenir :

–        Le tronçon Barrière – Rue Audeguil qui en toute hypothèse reste à double sens,

–        La rue Costedoat.

 Et proposent de poursuivre les discussions sur le tronçon central avec l’ensemble des habitants du périmètre impacté selon des modalités de concertation à déterminer.

Cordialement,

Ariane ARY
Chargée de communication quartiersChargée de mission quartier Nansouty Saint-Genès
Cabinet du Maire
M A I R I E   D E   B O R D E A U X
Tél. 05 56 10 21 58
Port.06 48 64 76 65
Toute la ville sur www.bordeaux.fr
Hôtel de Ville, place Pey Berland
33077 Bordeaux cedex

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Charte liée au commentaires publiés sur le site