Nos objectifs

Améliorer la fluidité et la sécurité des circulations piétons, vélos, voitures, et les conditions de stationnement.

  • Référent  Circulation / Stationnement : Paul DELAROCHE.
  • Pour lui écrire cliquez-ici ( adresse à recopier dans votre messagerie si celle-ci ne s’ouvre pas automatiquement – cela dépend de la configuration de votre ordinateur, tablette ou smartphone)
  • Accédez aux comptes-rendus  et articles réservés aux adhérents:  cliquez ici
  • Accédez à l’article détaillant nos objectifs : cliquez ici 

Entretien avec F.Robert du 5/09/2018 -extrait circulation

I – CIRCULATION –

Présentation par François Freynet 

La circulation s’inscrit dans la stratégie de MOBILITE de la Métropole qui est traitée à cette échelle avec évidemment des implications sur le quartier et réciproquement. Les documents d’urbanisme appuient cette stratégie :  PLU (plan local d’urbanisme),  PDU (plan de déplacements urbains), et A21 (Agenda 21 – développement durable)

Constat : les déplacements de tous types (auto, vélo, piéton, TC transports en commun…) ne font que croître et sont évalués à 270 000 /jour dans la métropole ( cf enquête ménages déplacements  en 2009 et version simplifiée en 2017)

L’objectif est d’en faire évoluer la répartition en la différenciant selon les zones (Bordeaux centre, couronne entre boulevards et rocade, extérieur de la rocade), chacune d’elle implique des aménagements et équipements adaptés (TC(transports en commun), voiries,…)

1 -Répartition des déplacements – Constats et Objectifs
mode Métropole Bordeaux
2009 obj.2020 obj. 2050 2017
voiture 59% 45% 33% 23%
TC 11% 15% 20% 15%
Vélo 4% 15% 18% 13%
marche 24% 25% 29% 42%
2- Stratégie globale intra-boulevards:
  • accroître la marche à pied
  • accroître l’usage du vélo
  • stabiliser ou augmenter les TC (pbs de coût)
  • diminuer l’utilisation de la voiture
  • et déplacer la limite des usages des cours vers les  boulevards, avec une priorisation des bus.

Cela se traduit par des mesures pour :

  • renforcer l’efficacité des réseaux de TC
  • Rationaliser l’usage de la voiture
  • Déployer une politique de stationnement cohérente (qui influe directement sur la mobilité automobile)
  • Développer les potentiels des modes doux
  • Rendre les TC accessibles pour tous (PH – sécurité…)
3- Développer les transports en commun(TC)
  • Projet de bus HNS ( à haut niveau de service – majoritairement en site propre) avec passage cours Aristide Briand
  • extension du Tram C vers l’aéroport et St Médard en Jalles
  • Création de liaisons bus efficaces inter universités

Problème majeur: espace contraint des Boulevards-

4 – Faire baisser la circulation intra boulevards de 1% par an

La métropole distingue 4 niveaux de rues:

  • intercommunales
  • inter pénétrantes, dans le quartier: Pessac, St Genès, Villedieu, Costedoat
  • inter quartiers : rues de Talence, Argonne, Tondu, et « petite rocade »(Louis Mie, Cadroin…)
  • petites rues.

Objectifs :

  • Prioriser la fluidité des voies structurantes (inter-pénétrantes)
  • Supprimer ou simplifier les carrefours à feu
  • apaiser les voies inter quartiers et les petites rues

En ce qui concerne les outils de simulation des flux de circulation,

Ils sont utilisés avant toute décision pour en évaluer les impacts, ils s’appuient sur des comptages précis. Leurs hypothèses font ensuite l’objet de validations à partir d’observations dans la réalité, qui confirment en général les tendances escomptées.

5-  Zone 30

Etudes et travaux sont prévus en 2019 dans notre quartier. Il ne faut pas attendre de gros travaux. La zone 30 implique :

  • priorité à droite aux croisements
  • contresens autorisé des vélos
  • quelques ralentisseurs et dos d’âne, le cas échéant
  • une signalisation au démarrage, en prenant en compte que trop de signalétique nuit à la perception de l’information.

Des réunions d’information, comportant quelques aspects de concertation se tiendront au préalable.

Pour les travaux Costedoat et Haut de la rue de Pessac, les travaux seront réalisés d’ici 2020 pour l’un des deux chantiers (lequel non encore précisé)

6 – Face à nos réactions sur le côté accidentogène des pistes cyclables,

 mal individualisées et pas protégées, M.Freynet nous répond avec des éléments d’analyse technique, tout en reconnaissant qu’il peut y avoir d’autres aspects, sociaux, comportementaux, etc. qu’élus, associations, citoyens peuvent ressentir, exprimer et pour lesquels certaines dispositions sont discutées.

Les services relèvent 1400 accidents par an sur la voie publique donnant lieu à intervention des secours. Les zones ou points accidentogènes sont connus et font l’objet de mesures. Il y a 20 accidents mortels de vélo par an, tous à des carrefours et particulièrement lorsque les voitures tournent à droite compte tenu d’un angle mort de visibilité. Peu de voitures respectent les « sas vélo » aux feux et beaucoup de vélos réagissent comme des piétons aux carrefours à feux, en passant au rouge.

L’effet anxiogène qu’induit le mélange des circulations voiture et vélo a comme conséquence d’amener chacun  faire plus attention, et en final d’accroître la sécurisation des lieux !

2      – STATIONNEMENT

Nous insistons sur les cinq priorités ressorties de l’enquête stationnement que nous avons lancée fin août :

  • des heures gratuites avec les abonnements pour accueillir famille et amis
  • des tarifs interventions courtes pour les artisans,
  • un abonnement par taxe d’habitation (maison, garage, local ou parking) et non par foyer fiscal
  • des heures gratuites quand on dispose d’un garage ou d’un parking
  • un accès gratuit à une seconde zone de même tarif pour tout abonnement…

Fabien Robert

  • nous répond qu’il existe un tarif pour les interventions courtes des artisans non bordelais (13€50 pour 4 heures) , ainsi que des tarifs à la surface occupée  à la journée, la semaine et le mois, en plus des abonnements stationnement pour les artisans bordelais.
  • se dit favorable à un crédit d’heures et un macaron pour recevoir famille et amis,
  • est partisan de l’extension des zones de stationnement dans un même périmètre tarifaire,
  • se montre interrogatif sur le rattachement d’un abonnement  à une TH quelle qu’elle soit ( maison, local, garage) plus qu’à un foyer fiscal pour le droit à un abonnement stationnement,
  • ne voit pas comment la mairie pourrait accorder des heures de stationnement liées à l’occupation d’un garage
  • est surpris que les garages distants du domicile puissent être surtaxés comme résidence secondaire, mais indique que cette taxe est du ressort des services fiscaux et pas de la ville…

Il transmettra nos observations au Comité de régulation du stationnement et est intéressé par les résultats finaux de notre enquête.

Rue Costedoat … les projets

projet rue Costedoat

REUNION QUARTIER RUE COSTEDOAT DU 25 AVRIL 2018

Document rédigé  par Lionel Grossmann,              Vice-Président

Étaient présents :

Les Services Techniques de la Mairie, Monsieur Jean-Louis DAVID, André MANEN et Lionel GROSSMANN pour l’Association, quelques commerçants : (Racines, le fromager..), une vingtaine d’habitants.

Objet : Une volonté de la ville de Bordeaux de requalifier la rue Costédoat, poumon économique du quartier, d’en faire une rue attractive, commerçante et apaisée.

 En mai 2017, les commerçants se sont exprimés sur le projet de requalification de la rue Costedoat. De façon quasi unanime, ils ont dressé un constat et fait des propositions pour dessiner la rue Costedoat de demain.

Constat :

La clientèle change et depuis plusieurs années de plus en plus de famille s’installent. Il s’agit principalement d’une clientèle de quartier. Les usages évoluent également : davantage de piétons, de poussettes, de trottinettes, de vélos. Il faut donner à cette rue un traitement un peu singulier (on parle d’esprit Place de Village). Il faut lisser son caractère routier même si la rue restera passante.

Opérer un rééquilibrage ; un peu moins de place à la voiture et d’avantage aux autres modes de déplacements (élargir les trottoirs, favoriser les traversées piétonnes, augmenter le stationnement dédié aux vélos et aux deux roues.)

Dans cette rue les vitesses sont parfois élevées, il faut apaiser la rue, améliorer le respect des limitations de vitesse d’où la création d’un plateau chaussée + trottoirs au même niveau avec des trottoirs en cales céramiques et la chaussée en enrobé.

La rue sera laissée dans le sens unique de circulation existant. Réduction de la chaussée à 3,5 m (actuellement : 6 m). Élargissement des trottoirs 4,5 m côté pair et 5,5 côté impair. Création de 15 places de stationnements dont 3 pour manutentions et livraisons. Privilégier les arrêts minute. Arrêt de bus confirmé à droite au même emplacement.Contresens autorisé pour les vélos. Suppression du feu au carrefour. Plantation d’arbres et végétalisation notamment de la partie basse carrefour Villedieu.

Jean-Louis DAVID évoque la fermeture de plusieurs commerces et nous fait part d’une nouveauté dans le PLU : ” le linéaire protégé en matière commerciale”. Il s’agit en fait d’imposer que lorsqu’un commerce ferme, il ne puisse pas muter en tertiaire ou logement. Or au début de la rue, la pharmacie a été remplacée par une agence immobilière. La Mairie ferait un contrôle actuellement. De même, quid de la boucherie Ferrand ? L’application du PLU sur cette matière est délicate et ne peut se faire que si le propriétaire ou le locataire bailleur font une demande expresse de changement de destination du local commercial.

Conclusion : ce projet est adopté, les personnes présentes l’ont validé. Il est considéré comme une première phase de Pessac. Les crédits sont accordés. Reste à obtenir quelques accords (pompiers, etc). Durée des travaux : 8 à 12 mois . Réalisation du chantier en 2019 au plus tard 2020.

Fabien Robert nous a informés que  le 16 mai prochain aura lieu une réunion de présentation du projet de la section Barrière-Audeguil à 18h à la salle Amédée Larrieu. 

 

 

 

 

Courrier de F.Robert et J.L.David sur la circulation rues de Pessac et Saint-Genès

Le courriel reçu de F.Robert et J.L.David par notre ancien Président, qui l’a évoqué lors de l’Assemblée Générale du 23 mars et nous l’a transmis le 26 mars, est consultable dans la rubrique * “CR Atelier  stationnement/Circulation”.

La lettre adressée le 30 décembre 2017 à Alain Juppé par le précédent Bureau  y figure également depuis le jour de son envoi, sous l’intitulé Proposition d’amélioration de la circulation rue de Pessac.

Les précédentes lettres adressées au Maire en septembre et octobre 2017, y seront ajoutées dès qu’elles nous auront été communiquées.
* cliquez sur le texte en bleu puis sur l’étiquette pour accéder directement aux articles

Pour accéder à ces articles réservés aux abonnés au blog, il vous est demandé de vous connecter avec votre mot de passe, ou de vous inscrire si vous ne vous êtes pas encore abonné au blog avec un mot de passe.
Dans ce cas, en bas de la page “Se connecter”  cliquez sur “ici” (après les mentions en rouge), cela vous renvoie vers la fiche “S’enregistrer”. Remplissez la  avec  vos coordonnées  et cliquez sur “Inscription”.  Dès vérification de votre adhésion, vous recevrez un message et pourrez entrer votre mot de passe et accéder aux articles réservés aux seuls adhérents de l’Association abonnés au blog, articles que nous souhaiterions multiplier.

Cette procédure est un peu compliquée, et nous le regrettons, mais c’est la seule façon d’éviter des intrusions malveillantes. Nous avons reçu près d’une dizaine de demandes d’abonnement de soi-disant adhérents de l’Association résidant en Russie et plus particulièrement en Azerbaïdjan ! et le site a déjà bloqué un certain nombre de tentatives d’intrusions et de commentaires indésirables.

 

Circulation et stationnement : rediffusion par erreur

Trois articles antérieurs, relatifs à la circulation et au stationnement ont fait l’objet d’une rediffusion involontaire  à 12h23 et 13h30. Veuillez m’en excuser.

Pour information , plusieurs membres de l’association ont participé à la manifestation relative aux modalités de stationnement, place Pey Berland, hier samedi 24 mars.