Newsletter n°2 du 15 mai 2018

Chers adhérents,

Un rapide compte-rendu de nos actions depuis un mois.

  • le 18 avril, Lionel Grossmann, André Manen et moi-même avons participé à un rendez-vous avec Fabien Robert, dont le compte rendu a été publié.

  • le 25 avril, Lionel Grossmann et André Manen ont participé à une réunion sur l’aménagement de la rue Costedoat. Le compte rendu en a été publié.
  • le 3 mai, Fabien Robert avait convié les riverains de la rue Mazarin. Une dizaine de personnes étaient présentes dont l’Association représentée par Marie-Laurence Beillard, Marylin El Nazer, Lionel Grossmann, Michel Kas, Anne-Marie Monomakhoff. Nous avons profité de cet échange pour rappeler au Maire-Adjoint que nous attendions ses réponses sur les divers points évoqués lors des réunions précédentes. En sus, diverses questions et observations sur la circulation, les pistes cyclables, le passage en zone 30, la propreté dans cette rue et dans les autres rues du quartier ont été relayées par les différents participants. En retour, Fabien Robert nous a adressé dès le lendemain un mail comportant un courrier à notre intention et la copie d’un mail d’instructions aux services de la Mairie. Vous trouverez ci-après ce document ainsi que la réponse que nous lui avons adressée.

Mail Fabien Robert du 04/05/18
Courrier réponse du 08/05/18 à FR

  • le 3 mai, nous avons tenu un Bureau autour de 2 thèmes principaux : propreté et animation. Y étaient également conviés Michel Kas, responsable de l’atelier propreté, et deux adhérents : Joann Ferron et Liliane Akepeu. Nous y avons notamment décidé :
    • le lancement en test, à l’initiative de l’Association, d’une revue de propreté sur le haut de la rue de Saint Genès (entre  Baysselance et niveau Ségur d’un côté et entre Duhem et Solferino de l’autre )et sur une partie de la rue Pavillon (entre Saint Genès et Mazarin),
    • des modalités de représentation de l’Association et de l’organisation d’une tombola. lors de l’Arty Garden Party du 8 au 10 juin prochains, au Jardin des Dames de la Foi.
  • le vendredi 11 mai, nous avons constaté que, à la suite de nos actions auprès du Maire-adjoint, un nettoyage des trottoirs a été réalisé rue Succursale entre les rues Mazarin et Millière, et poursuivi le 15 mai .
  • le mardi 15 mai, Lionel Grossmann représentera notre Association à la réunion de la Commission permanente de la Mairie de Quartier.
  • le mercredi 16 mai à 18h, la Mairie organise une nouvelle réunion, salle Amédée Larrieu, sur l’aménagement entre la Barrière de Pessac et la rue Audeguil. André Manen, Lionel Grossmann et moi-même y serons et vous y êtes les bienvenus. La Ville poursuit donc le déploiement de ses projets à chaque bout de la rue de Pessac ! D’après les propos de Fabien Robert, les élus estiment être bloqués sur la partie centrale du fait de l’opposition des riverains de la rue de Pessac à tout aménagement maintenant le double sens.

Vous trouverez sur le blog plusieurs fichiers transmis par la Mairie qui comportent des informations sur les flux de circulation et l’accidentologie  des rues du quartier, principalement rues de Pessac et Saint Genès. Certains documents sont trop lourds pour être actuellement insérés dans le blog et seront accessibles ultérieurement.

  • le 28 mai, nous tiendrons notre Bureau, principalement consacré à la préparation de l’Arty Garden Party.
  • les 8, 9 et 10 juin, pendant l’Arty Garden Party organisée par la Mairie avec l’Association “Merci Gertrude”, notre association disposera d’un stand, mis en place par la Mairie. Nous y organiserons une tombola, dotée de lots offerts par les commerçants du quartier, grâce aux démarches d’Eloïse Schmitt, Timothée Moliérac et Lionel Grossmann. Venez nombreux participer à cette fête et à la tombola !

Les bonnes volontés sont bienvenues pour participer à la tenue de notre stand les samedi 9 et dimanche 10 juin . Si vous pouvez y consacrer un moment, merci de nous le faire savoir par l’envoi d’un mail à contact@asso-quartier-stgenes.org

  • le 18 juin, nous tiendrons un Bureau centré sur la circulation et le stationnement. Nous nous sommes engagés à transmettre à Fabien Robert, d’ici septembre, des propositions sur des aménagements souhaités en termes de modalités de stationnement et conditions tarifaires, notamment pour accueillir amis, famille, faire intervenir des artisans, pour la seconde voiture… Merci de vos suggestions en commentaires ou par mail.

N’hésitez pas à nous envoyer vos propositions et observations sur chacun des thèmes: animation/lien social, circulation / stationnement, propreté / environnement et à manifester votre intérêt à participer aux ateliers ou à l’une des réunions de Bureau en nous écrivant à : contact@asso-quartier-stgenes.org

Bien cordialement

Anne-Marie Monomakhoff

3 réflexions sur « Newsletter n°2 du 15 mai 2018 »

  1. Bonjour et merci car le texte est accessible sans complications d’identification , mots de passe et autres choses complexes qui me (peut être pas seulement!) gênent beaucoup.
    Il est évident que la rue de Pessac doit impérativement rester à double sens.
    Ces jours ci les travaux partout et les “exploits” de la mairie constituent une entrave énorme à la circulation. Un ami de Villenave d’Ornon a mis 2h30 hier pour venir jusqu’aux Quinconces !!!!!!!
    Le chirurgien que je suis (encore dans la tête) vous dit que quand il n’y a plus de circulation, on ampute: c’est la mort de l’organe concerné.
    30km/h: hier soir vers 23h , 2 motos à grand bruit ont parcouru la rue de Pessac à peut être 90 ou 100Km/h!!!!
    Très cordialement Pr J P Clarac

  2. Non loin de la rue de Pessac, il y a un autre abcès de fixation, c’est le stationnement des deux-roues rue des Treuils entre la rue d’Arcachon et la rue de Pessac.
    En effet, les élèves du lycée Magendie sont de plus en plus nombreux se rendre en vélo à leur établissement, ce qui est très bien en soi ; seulement, le lycée n’offre aucune solution de stationnement des vélos des élèves alors qu’il le fait pour les voitures de certains professeurs (semble-t-il). Du coup, en période d’ouverture du lycée les “grappes” de vélos s’amoncellent sur les stationnements du quartier prévus à cet effet, puis lorsqu’ils sont (rapidement) saturés sur tous les points d’appui fixes (poteaux de stationnement, grilles anti-stationnement sur les trottoirs, barrières etc.), de manière parfois gênante. Les riverains ne peuvent alors plus du tout accrocher leurs propres vélos convenablement, et la circulation des poussettes devient difficile voire dangereuse.
    Il serait très souhaitable que le lycée Magendie propose un stationnement couvert et sécurisé pour les vélos des élèves et des professeurs, comme cela se fait dans de nombreux établissements scolaires — et il y a de la place à l’intérieur. Cette question pourrait être étudiée par le conseil d’administration de l’établissement, où un représentant de la mairie devrait normalement siéger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Charte liée au commentaires publiés sur le site